Des Nelson Lakes à Arthur Pass, un goût d automne et l entrée dans les Alpes du Sud !

Après une traversée des Richmond Range ayant été précipité par l arrivée imminente d une grosse dépression tropicale, et une petite pause le temps de dire aurevoir aux températures clémentes de la Golden Bay, il était grand temps de reprendre la route du sud et de plonger dans l automne !

La montée progressive vers le Blue Lake dans la région des Nelson Lakes, traversant d immenses vallées glaciaires, était vraiment époustouflante ! Des journée à remonter une rivière devenant torrent avant d arriver à un lac d’une pureté incomparable.

Le vent devient de plus en plus frais au passage des cols, et bien que la route garde toujours de belles surprises, comme les sources chaudes cachées sur le sentier de l’Harper Pass, l’ancienne route d accès privilégiée des Maoris allant à la recherche de Pounamu (des pierres de jade revêtant un caractère sacré particulier), je suis bien content de prendre un peu de temps pour me réchauffer auprès d un bon feu à la fin de la journée.

Latitude et saison le voulant, les ressources en plantes sauvages comestibles varient considérablement. Entre apparitions massives d amanites tue-mouche, et autres snow totara pointant le bout de leurs baies lorsque l’on prend de l altitude, on sent que l entrée dans le cœur des Alpes du Sud est imminente.

Une vidéos illustrant les aventures des derniers kilomètres par ici :

Et bien sur, la carte des plantes des trouvées en chemin au lien suivant !

https://drive.google.com/file/d/1Rf9MX-e58z6ipfZISQFRhmmhIhM8gFGy/view?usp=drivesdk

Enjoy !

Richmond Range, faire du pain lvl 2 et autres mines abandonnées

Hormis le fait que la traversée du détroit entre l île du Nord et du Sud fut des plus sans anicroches, le début du Te Araroa côté sud fut marqué par de bon sursauts météorologiques sur fond d’expériences culinaires meublant les temps morts à regarder tomber la pluie.

En deux semaines déjà deux tempêtes, des skills de mitonnage de petits gâteaux en veux tu en voila et pleins de rivières en crus.

Autant d occasion de perfectionner une routine à base de petits cakes express au feu de bois et d aller prendre la pluie avec le sourire 😀

La biodiversité comestibles est nettement plus discrète sur l île du Sud, ainsi, les réserves de fruits confits et farines étaient les bienvenue.

Un peu plus de détails par ici en vidéo !

Et la carte des plantes rencontrées en chemin:

https://drive.google.com/file/d/1V73NEmeW2pty6jRhdeQGpKbski3NC81R/view?usp=drivesdk

Have fun !

De Auckland à Wellington, entre volcans et forêts et expériences culinaires sur fond de pancakes à la fougères

Les dernières semaines étaient riches en rebondissements. Entre s’extraire de Auckland pour entamer la grande traversée du plateau agricole, traverser la forêt de Puruora peuplée de podocarpe millénaire, tourner autour d’un volcan actif quelques jours, pour finalement aller m’amuser plusieurs jours au sommet d un grand sentier de crête, la fin du trek était vraiment superbe avant de rejoindre Wellington.

L occasion de passer autant de temps en montagne était parfaite pour mener à bien quelques expériences culinaires, principalement autour de la question : comment faire du pain lorsque l’on a pas de four à portée de main ? Ce qui fut résolu à force de tentatives et ratés grâce à ce que l’on pourrait plus ou moins appeler un Dutch Oven fait maison.

Mais plus de détails sur ce point en vidéo:

Arrivé à Wellington, j ai eu le droit à un peu de couverture médiatique par la presse locale. Même si l intention de l article était d’haranguer les foules en agitant le drapeau du tourisme envahisseur et destructeur, et que cela m’ait rapporté quelques « haters » au passage, mon propos à plus ou moins était rapporté. L’article en question se trouve ici :

http://www.stuff.co.nz/travel/destinations/nz/101071529/foraging-foreigners-are-finding-ways-to-eat-for-free-while-travelling-new-zealand

Voici la dernière carte de ce dernier tronçon complétant l ile du Nord !

https://drive.google.com/file/d/1RtCa_xVb7hasvfW2LV5yXGwgD4wY8Ytg/view?usp=drivesdk

La traversée pour l ile du sud et les 1500 km restant est prévue pour dans quelques jours. Deux mois un peu moins connecté en perspective, une bonne occasion de prendre encore un peu plus de temps pour s imprégner de l ambiance de ces fameuses Alpes du Sud dont les photos ont beaucoup joué dans ma volonté de venir jusqu ici.

Un nouveau départ imminent !